Odile G. demande :

« Votre aide favorise une mentalité d’assistés. Les gens doivent trouver eux-mêmes une solution à leurs problèmes, autrement ce n’est pas viable à long terme. »


Chère Madame,

Un grand merci pour votre contribution. Vous avez raison, un développement durable ne peut fonctionner que si les personnes concernées prennent elles-mêmes leur destin en main.

C’est pourquoi l’EPER ne fait pas de cadeaux, mais attend plutôt des bénéficiaires des projets qu’ils prennent des initiatives.

Les projets de l’EPER s’appuient sur les réalités sociales et sur la collaboration avec des organisations partenaires locales. Les besoins sont déterminés directement par les bénéficiaires avec le soutien de ces organisations partenaires, de même que les solutions visant à l’amélioration de leurs conditions économiques et sociales.

Discutez avec : #demandezlui